Le Plan climat air énergie territorial 2018-2024

Un document de référence incontournable

 

Le Plan climat air énergie territorial (PCAET) 2018-2024 constitue pour Grand Châtellerault un nouveau palier dans la mise en oeuvre de sa stratégie territoriale. 

Le PCAET est un impératif réglementaire. La loi sur la transition énergétique de 2015 impose à tous les groupements de collectivités de plus de 20 000 habitants de se doter d'un outil opérationnel pour atteindre en 2030 :

  • une réduction de 20% de la consommation d'énergie finale (par rapport à 2012), 
  • une réduction de 40% des émissions de gaz à effet de serre (par rapport à 1990) 
  • une proportion de 32% de production d'énergie renouvelable locale par rapport à la consommation finale sur le territoire).

 

La communauté d'agglomération ne peut pas atteindre seule de tels objectifs. Elle a besoin de pouvoir compter sur la contribution de nombreux acteurs locaux et de la population dans son ensemble. C'est déjà le cas dans plusieurs secteurs :

  • rénovation énergétique
  • économie solidaire
  • réduction des déchets
  • préservation de la biodiversité

 

Le PCAET, disponible en ligne

 

À travers son PCAET, Grand Châtellerault expose les orientations de la politique énergie climat qui sera mise en oeuvre d'ici 2024 sur son territoire.

 

Ce document est composé de plusieurs éléments :

 

Après en avoir pris connaissance, vous pouvez transmettre vos commentaires

► Envoyer un commentaire

Des résultats marquants pour les actions déjà engagées

 

Grand Châtellerault mène depuis 2009 une politique déterminée dans les domaines de l'énergie et du climat. L'agglomération a d'ailleurs bénéficié pour son engagement d'une reconnaissance nationale sous la forme du label Cit'ergie qui lui a été décerné en 2011 et en 2016.

 

Les actions se sont progressivement renforcées et des résultats sont visibles aujourd'hui :

  • services proposés aux public : maison de l'habitat pour la rénovation énergétique des logements, ofre de location de vélos sur l'ensemble du territoire...
  • réduction des consommations d'énergie et des émissions de gaz à effet de serre : suppression de logements "passoires" grâce à l'ANRU dans le quartier d'Ozon, flotte de véhicules électriques dans les services communautaires, service commun de la transition énergétique proposé aux communes de l'agglomération, suivi des installations de chauffage dans les équipements publics, politique de réduction des déchets et de promotion du recyclage...
  • aménagement pour un territoire durable : pistes cyclables, un PLU marqué par ses orientations durables à Châtellerault, installation de centrales solaires...

Une implication indispensable de tous

 

Depuis la COP 21 en 2015, les émissions de gaz à effet de serre ne diminuent ni en France, ni au plan mondial. La concentration de 480 parties par million d'équivalent CO2 dans l'atmosphère est quasiment atteinte. Les événements climatiques récents, le risque d'incendie de plus en plus fréquent, les impacts sanitaires de la pollution, la disparition d'un grand nombre d'espèces, les périodes de sécheresse qui durent, manifestent désormais l'impact des activités humaines sur notre environnement terrestre.

 

Il faut donc franchir de nouvelles étapes dans la mise au point de stratégies territoriales.

 

Par ses nombreuses actions et son dynamisme, l'agglomération de Grand Châtellerault exerce pleinement sa responsabilité politique dans le traitement local des enjeux planétaires que sont : le changement climatique, la raréfaction des ressources, l'érosion de la biodiversité, le maintien d'un environnement sain. Elle prend simultanément toujours le soin de travailler à l'acceptabilité sociale des initiatives locales.

 

Il n'y aura pas de transition écologique du territoire sans une transition sociale, sans évolution dans les habitudes de consommation et de déplacement, sans innovation dans l'organisation du système énergétique, sans l'exploration de nouvelles filières professionnelles, sans le déploiement de formes de solidarité. Il faut donc aussi beaucoup de pédagogie pour atteindre les objectifs !

 

Renouvellement du label Cit'ergie

Maintien du cap pour les 4 prochaines années

 

La commission nationale Cit'ergie a renouvelé le label de l'Agglo et la Ville de Châtellerault le 24 juin 2016. Cette reconduction est une réelle reconnaissance de la politique publique menée sur notre territoire dans le domaine de l'énergie. Il confirme la place de l'Agglo et la ville de Châtellerault parmi la centaine de collectivités en France qui ont adopté Cit'ergie. C'est sur le référentiel très exigeant que celles-ci s'appuient pour construire leur politique publique dans le domaine de l'énergie.

 

Cet accompagnement méthodologique a déjà concrètement porté ses fruits sur le territoire :

  • maîtrise de la demande d'énergie dans les bâtiments publics,
  • performance énergétique des constructions neuves,
  • production d'énergie solaire sur le territoire, en particulier photovoltaïque.

 

►Voir le plan d'actions énergie-climat 2016-2020

► Voir le dossier de demande de labellisation 2016

 

2011, première année de la labellisation

 

C'était un premier pas essentiel dans une démarche d'amélioration continue dont les objectifs sont principalement : la réduction de la consommation d'énergie sur l'ensemble du territoire châtelleraudais, l'augmentation de la part d'énergie renouvelable dans la consommation d'énergie finale, la lutte contre le changement climatique et, désormais aussi, l'adaptation au changement climatique.

 

transmettre une remarque
Ce champ est obligatoire.

Contacts Utiles

Cellule développement durable
Philippe Eon

Téléphone
05 49 20 21 70

developpement.durable[@]grand-chatellerault.fr