L'opération de rénovation Urbaine de la Plaine d'Ozon

A Châtellerault, l'ORU concerne la réhabilitation du quartier de La Plaine d'Ozon dans une démarche de mixité sociale et de redynamisation économique. L'objectif est à la fois d'améliorer les conditions et le cadre de vie des habitants de ce quartier ; et l'image du quartier qui souffre d'un déficit qui dessert l'entrée sud de la ville-centre de l'agglomération. Le renouveau de la Plaine d'Ozon renforcera la cohésion sociale et l'attractivité du territoire grâce à une meilleure intégration du quartier dans une continuité retrouvée entre le centre urbain et le territoire communautaire rural.

Un programme de 92 millions d'euros TTC. de travaux.

L'ORU, Opération de rénovation urbaine est un des grands projets dans lequel la Ville de Châtellerault et la Communauté d'Agglomération sont engagées avec leurs partenaires, en particulier l'État avec l'Agence Nationale pour la rénovation Urbaine,  les deux organismes bailleurs du quartier (Habitat 86 et SEM-Habitat) et le soutien affirmé de la Région dans le cadre du Contrat régional de développement durable et du Département ainsi que la Caisse des Dépôts et Consignations, le « 1% » Logement, et l'association Foncière-Logement.


La charge financière pour la Communauté d'Agglomération s'établit à 4,1 millions d'euros. Cette participation financière obéit aux orientations définies par les élus communautaires, à savoir : maîtrise des loyers et des charges locatives et adaptation des logements créés aux personnes à mobilité réduite.

L'intervention de l'agglomération se répartit comme suit :

  • Création de logements sociaux  2 736 400 €
  • Réhabilitation du parc existant    175 200 €   
  • Résidentialisation des immeubles    920 895 €
  • Assainissement                      194 648 €
  • Equipements (bibliothèque d'Ozon)     74 500 €

soit un total de contribution communautaire  qui s'élève à 4 101 643 €.

 

Le Programme National de Rénovation Urbaine

Le Programme National de Rénovation Urbaine (PNRU) institué par la loi du 1er août 2003 pour la ville et la rénovation urbaine prévoit la transformation des quartiers fragiles classés en Zones Urbaines Sensibles (ZUS).
Cela se traduit par : 

  • l'amélioration des espaces urbains,
  • le développement des équipements publics,
  • la réhabilitation et la résidentialisation de logements locatifs sociaux,
  • la démolition de logements pour cause de vétusté ou pour une meilleure organisation urbaine de logements,
  • le développement d'une nouvelle offre de logements.

L'Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) met en œuvre le Programme National de Rénovation Urbaine en approuvant des projets globaux qu'elle finance sur des fonds publics et privés. L'Agence apporte son soutien financier aux collectivités locales, aux établissements publics et aux organismes privés ou publics qui conduisent des opérations de rénovation urbaine.

A l'horizon 2013, environ 500 quartiers répartis dans la France entière, dont celui de la Plaine d'Ozon à Châtellerault, seront rénovés améliorant le cadre de vie de près de 4 millions d'habitants