Le Grand Atelier, musée d'art et d'industrie - Châtellerault

Installé sur le site de l'ancienne manufacture d'armes de Châtellerault, le Grand Atelier, musée d'art et d'industrie vous ouvre les portes de 3 espaces...

 

Adresse

3 rue Clément Kreps – La Manu - 86100 Châtellerault

Ouverture

  • du 9 novembre au 14 juin : ouvert du mercredi au dimanche de 14h à 18h
    ouverture pour des réservations de groupes le mardi le matin et l'après-midi et du mercredi au dimanche le matin
     
  • du 16 juin au 30 septembre : ouvert du mardi au dimanche de 14h à 19h
    ouverture pour des réservations de groupes le matin sauf le lundi
    ​​​​​​​
  • du 30 septembre au 31 décembre : ouvert du mercredi au dimanche de 14h à 18h
    ouverture pour des réservations de groupes le mardi le matin et l'après-midi et du mercredi au dimanche le matin

 

Jours fériés : le musée est fermé les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Téléphone

Tél. 05 49 20 30 99

Géolocalisation

X : 0.5359125 - Y : 46.8141261

Sports

Publié le 22/07/2021

Accès au musée avec pass sanitaire

 

Le pass sanitaire est obligatoire pour accéder au musée Le Grand Atelier, musée d'art et d'industrie à Châtellerault.

 

 

 

 

​​​​​​​

Trois espaces pour trois collections

Par son implantation et sa qualité architecturale, le musée constitue l’élément fort du site de La Manu de Châtellerault. Successivement Musée de la technique et de l’automobile puis Musée Auto Moto Vélo, depuis 1969, il devient le Grand Atelier, musée d'art et d'industrie.

Derrière la façade monumentale, au coeur de l’atelier de montage et de finition construit entre 1886 et 1887, trois espaces et trois collections s'offrent à la visite.

 

Espace Cabaret du Chat noir

Plongez dans l'ambiance poétique du célèbre théâtre d'ombres parisien créé par le châtelleraudais Rodophe Salis.

 

Espace Auto Moto Vélo

Circulez parmi plus de deux cents véhicules et objets pour deux siècles d'histoire des "transports terrestres".

 

Espace La Manufacture d'armes

Revivez l'histoire industrielle et sociale de La Manu de sa création en 1819 à sa fermeture en 1968.

 

Disparitions inquiétantes au Grand Atelier, l'escape game en ligne

 

Marcel est un jeune châtelleraudais friand des histoires que lui raconte son grand-père, ex-manuchard, sur la Manu du temps où il y travaillait. Régulièrement, Marcel se rend au Grand Atelier avec lui, il connait l'espace consacré à la manufacture d'armes par cœur !

Mais cet après-midi, rien ne se passe comme prévu. Les vitrines de la salle audiovisuelle sont grandes ouvertes...  Des objets ont disparu...

Un vol ? Un acte de vandalisme ?

 

Aidez Marcel à mener l’enquête et à retrouver ces objets !

 

▼ Entrez dans l’aventure en un clic

 

​​​​​​​

Un jeu tout public

  • ​​​​​​Jeu à partir de 8 ans ; (les moins de 10 ans peuvent être aidés par un adulte). Cette expérience est à vivre sur ordinateur ou tablette.
  • Durée du jeu : 30 minutes
  • Conception : Service des publics du Grand Atelier, musée d'art et d'industrie, Elise Haueur ; en partenariat avec le Centre des archives de l'armement et du personnel civil de Châtellerault

 

Merci à Martine Destouches, Sabrina Landier et Joanne Le Guenet du CAAPC ; à Benjamin Bert et Nasser Benali (stagiaire) du 4, et Stéphanie COUSSAY, Médiatrice culturelle - numérique et infographie des musées de Poitiers.

 

Visite de l'exposition Motobloc en ligne

Comme si vous y étiez...

Découvrez l’histoire et le renouveau de la marque d’automobiles, d’utilitaires et de cycles MOTOBLOC qui voit le jour à Bordeaux en 1902.


Rachetée en 2014 par un jeune passionné, Clément Brouzes, la marque aux croissants renaît de ses cendres et s’ouvre au marché de l’électrique et à la recherche sur l’utilisation de nouvelles énergies dédiées aux transports 2 roues.

Cette exposition s’est tenue du 19 septembre 2020 au 30 mai 2021 au Grand atelier, musée d'art et d'industrie.


Découvrez virtuellement cette saga passionnante et suivez l’avancement du prototype du scooter électrique Motobloc SULK-E.

 

▼ Entrez dans l’espace Motobloc

 

​​​​​​​

​​​​​​​​​​​​​​

 

Une visite tout public

  • ​​​​​​Exposition  à découvrir sur ordinateur ou tablette.
  • Durée de la visite : 15 minutes
  • Conception : Service des publics du Grand Atelier, musée d'art et d'industrie, Elise Haueur ; Commissariat d’exposition, Sophie Brégeaud-Romand, conservateur et Clément Brouzes, L’Atelier Motobloc

 

Merci aux prêteurs et partenaires qui ont permis la réalisation de cette exposition : Clément Brouzes, l'association Motobloc, Cyrille Formé-Bécherat, Didier Vallée, Studio Ludo. Crédit photo : Musées de Châtellerault, Elise Haueur

 

.

 

Où sont les œuvres d’Henri Doucet ?

Avis de recherche

Le Grand Atelier, musée d’art et d’industrie a besoin de vous !

 

Habitants de Grand Châtellerault vous êtes sollicités pour retrouver les œuvres « perdues » du peintre châtelleraudais Henri Doucet (1883-1915).

Peintures, dessins, aquarelles, sculptures signés de sa main ou tout autre document (lettres, photographies...) sont activement recherchés ; tout comme ceux qui concernent sa famille, ses amis et ses connaissances (Marius Mourgeon, Nelly Gallet Saint-Signy, la famille Duvau…)

Les œuvres collectées permettront ainsi de compléter la série de toiles de la main de cet artiste au talent prometteur et décédé trop jeune. Une exposition rétrospective pourra alors être imaginée.

Contact :  Le Grand Atelier, 05 49 20 30 99 ou musees.chatellerault@grand-chatellerault.fr

Qui est Henri Doucet ?


Originaire de Pleumartin, Henri Doucet  a grandi à Châtellerault. Il est le fils d’un ouvrier de la Manufacture d’armes et devient élève à l’École de dessin de Châtellerault. Il obtient une bourse d’étude pour parfaire son éducation artistique à Paris. Il est influencé par la peinture de Paul Cézanne et de Vincent Van Gogh.


Vivant à Montmartre, aux côtés d’Amedeo Modigliani, il voyage également en Italie (Rome, Florence, Naples), en Tunisie et au Maroc d’où il rapporte des carnets d’aquarelles aux couleurs vives. Au début des années 1910, il expose à Paris, à Berlin, à Londres et aux États-Unis. En 1914, il pose son chevalet en Provence, à Villeneuve-lez-Avignon, mais la Première Guerre Mondiale arrête son élan artistique.


Après s’être engagé dans le 32e régiment d’Infanterie à Châtellerault, il part pour la Belgique où il est tué au front le 5 mars 1915 à Hooge. Il est le père posthume de l’actrice Blanchette Brunoy (1915-2005).

 

Pratique

▼ À télécharger

couv plaquette du Grand Atelier 2021​​​​​​​

 

 

 

▼ À télécharger

​​​​​​​

​​​​​​​

 

 

 

 

▼ À télécharger

​​​​​​​

​​​​​​​

 

 

 

 

Les tarifs

  • Plein tarif : 5 €
  • Gratuit pour les moins de 25 ans
  • Conditions de gratuité et tarif réduit disponibles à l'accueil