Gravel Fever, un pari gagnant

Gravel Fever revient en septembre 2024 ! La 1ère édition du festival dresse un bilan positif, tant sur le plan sportif que touristique. Le territoire a bénéficié de belles retombées qui augurent de bonnes perspectives pour la prochaine édition.


C’est annoncé ! Rendez-vous est pris pour la deuxième édition de Gravel Fever, les 14 et 15 septembre prochains.

Lancé en octobre 2023, cet événement relève d'un pari audacieux. Avec plus de 1 000 inscrits en trois mois, on peut affirmer : « Pari réussi ! ». Stéphane Raynaud, maire délégué de Targé en charge de Gravel Fever, se félicite aussi d'un succès populaire. "Le site de la Manu, cœur battant de l’événement, a vu défiler des curieux pendant les deux jours qu’aura duré Gravel Fever".​​​

​​​​​​​

De belles retombées économiques

Sur un autre aspect, plus pragmatique, « la fête du vélo gravel » laisse présager un bel avenir pour l’économie touristique du territoire. La taxe de séjour relevée en 2023 s’élève à 152 000 €, soit 30 000 € de plus qu’en 2022. Les professionnels du secteur abondent en ce sens : les hôtels Ibis et Ibis Budget, ainsi que la Villa Richelieu ont affiché complet tout le week-end. De façon générale, l’offre d’hébergement sur le territoire a répondu aux besoins : hôtels, gîtes, maisons d’hôtes ou Air Bnb, tout était complet. Et pour cause ! Près de 67 % des inscrits aux différentes courses de Gravel Fever sont extérieurs à la Vienne. « Cela révèle une nouvelle cible potentielle pour le tourisme loisir et sportif. Il n’existe pas beaucoup d’événements de ce type dans la région, et en France. Le nombre d’inscrits et la forte demande en hébergement prouve que nous faisons bonne route », analyse Stéphane Raynaud.

Une forte notoriété sur les réseaux sociaux

Les équipements de l’agglomération ont aussi trouvé un public nombreux : 2 000 visiteurs au musée et 384 entrées à la patinoire sur deux jours. La campagne de communication autour de Gravel Fever a aussi été un puissant levier de notoriété. 62 % des inscrits ont découvert l’événement grâce aux réseaux sociaux. Avec un demi million de vues, les vidéos Gravel Fever font partie des contenus qui remontent le plus sur les médias sociaux.

L'édition 2024 en préparation

Pour l’édition 2024, la Ville de Châtellerault et Grand Châtellerault restent les deux principaux financeurs à hauteur de 270 000€, soit une baisse de 10 % par rapport à 2023 : « Les organisateurs souhaitent s’orienter vers le mécénat pour financer une partie de l’événement, en se rapprochant des entreprises du territoire qui pourraient vouloir monter des équipes ». Reste à mettre en perspective la participation de la Ville : « Cela représente 0,25 % de son budget total… Pour le bénéfice que cela apporte au territoire, je pense que nous avons eu raison d’accepter ce pari. Nous réfléchissons déjà à ce que nous allons proposer pour l’édition 2024 : de nouveaux circuits, travailler avec les écoles de l’agglo, créer des propositions de séjours touristiques en lien avec l’événement, embarquer les entreprises du territoire dans l'événement, agrandir le village de la Manu. Nous avons beaucoup d’idées avec France Vélo Événements ! »

Ils l'ont dit

Marie et Salva Peresse, gérants de la Villa Richelieu à Châtellerault :
​​​​​​​

« Nous avons accueilli un groupe d’une vingtaine de Parisiens pendant toute la durée de Gravel Fever, soit trois jours. Il y avait bien sûr des coureurs, accompagnés de quelques amis et leurs familles. On était complet ! Ils sont tombés sur la Villa pendant leur recherche de logement et nous ont demandés de la privatiser. Ils étaient autonomes et nous étions à leur écoute pour que leur séjour se déroule au mieux. Cela s’est très bien passé, nous étions autant enthousiastes qu’eux ! Voir tous ces vélos défiler, ce n’est pas une chose à laquelle on assiste tous les jours ! »