Fil d'Ariane

Au revoir, Monsieur Villéglé

Au revoir, Monsieur Villéglé

Jacques Villéglé, l'un des pionniers du "street art" et artiste mondialement reconnu, est décédé le 6 juin dernier. Il a laissé une empreinte indélébile à Châtellerault. Gildas Le Reste, directeur de l'Ecole d'arts plastiques de Grand Châtellerault lui rend hommage.


"On ne peut se passer d’une méthode pour se mettre en quête de la vérité des choses"
René Descartes

Jacques Villeglé connaissait cette pensée et peut l’appliquer pour l’ensemble de son œuvre , lui, l’homme savant qu’il était entre modestie et humanisme. À Châtellerault il fut souvent présent et nous laisse plusieurs signes et traces de ses nombreuses venues.

Cela commence avec le vingt et unième siècle à l’image ou à l’attente de la nouveauté ?
"Intrusion dans le patrimoine Châtelleraudais" est le titre de sa première œuvre. La transposition en signes socio politique de l’histoire de la coutellerie de Châtellerault au 17eme siècle gravée sur une plaque en cuivre du musée. Un travail colossal qui fut le sujet d’une sérigraphies réalisée à l’école d’arts plastiques.

En 2002 réalisation de la plaque de l’école d’arts plastiques qui est toujours installée à l’entrée de l’établissement. En 2004 pour célébrer les écrivains du Poitou Charentes, une grande bâche conçue par l’artiste accueille le lecteur à la médiathèque d’Availles. L’artiste dira lors de l’inauguration «  il y a plus de députés ici qu’à l’assemblée… »


L’humour restera toujours présent chez Villeglé.

Fidèle à la ville, nous avons organisé ses 80 ans à Châtellerault et nous présentions le même jour les 40 estampes acquises pour créer le « fonds Villeglé « de l’artothèque de Grand Châtellerault, un catalogue accompagne l’exposition.

La sculpture murale «  alphabet socio-politique fut réalisé chez Brionne industrie pour le mur de l’école d’art en 2008. 

Villeglé répond présent au projet autour du chat noir (cher à Châtellerault) et réalise avec beaucoup d’humour une Sérigraphie pour le centre d’art contemporain.

L’artiste est présent au centre ville de Châtellerault où toute la signalétique des espaces culturels est définie par des panneaux socio-politique ( théâtre, piscine musée conservatoire…)


En 2019 jacques Villeglé rejoint une sélection d’artistes pour réaliser un banc sur le site de la manufacture d’armes . Il réalise le dossier du banc pour l’espace des archives de l’armée où sont résumés tous les événements historiques de ce lieu.

Pour terminer cette collaboration de longue date et cette amitié indéfectible Jacques Villeglé , alors dans sa résidence de retraite signe un ultime projet inscrit dans la collection "figure de Descartes" de l’artothèque.
Je ne sais pas si la boucle est bouclée je sais seulement que la ville aura partagée son histoire avec cet artiste de la modernité et je l’en remercie infiniment.